J’habite l’immeuble depuis 1972. On a acheté alors que la construction n’était pas finie. On cherchait un appartement, un jour on a vu une annonce, on est rentré au 11ème étage. C’était un jour ensoleillé, c’était plein de soleil dans l’appartement, on a beaucoup beaucoup aimé et on a acheté.

Quand ma fille était petite je venais tout le temps dans la cour. Il y avait beaucoup d’animations, beaucoup de parents qui descendaient avec leurs enfants. Puis pendant plusieurs années il n’y avait plus personne dans la cour, c’était vraiment triste. Depuis quelques années, il y’a de nouveau des animations, on entend le bruit des enfants, c’est très agréable.

En ce moment la cour est très très animée. Des fois il me semble qu’il y a trop de monde pour le confinement. C’est pourquoi je préfère descendre le matin très tôt quand je me réveille, plutôt que l’après-midi ou dans la journée. Je descends le matin très tôt et je marche.

Dans le cadre du confinement j’ai trouvé un rythme, alors qu’avant je n’en avais pas. Je suis contente, le matin je marche, je fais un peu de gym, j’essaye de lire, de regarder les films. Avant j’avais envie de sortir tout le temps, et je sortais. Maintenant je fais beaucoup plus de choses à la maison que je faisais avant. Je ne peux pas dire que le confinement est désagréable pour moi.

Je me sens très bien mais peu à peu c’est fatiguant. Peu à peu on a envie de sortir. Pendant un mois et quelques, je ne suis pas sortie, et il y a deux ou trois jours je suis descendue. J’ai vu qu’il y avait beaucoup de changement à côté de notre maison. C’était très agréable, très agréable.

Il ne me manque rien, il y a le marchand dont j’ai oublié le nom, la dame très gentille qui nous ramène des fruits, on commande des choses chez Casino. Non non vraiment il ne me manque rien.

Après le confinement il y aura pour moi beaucoup de changements, c’est sûr que ça sera pas comme avant.

Fatemeh