Aimons-nous vivants 1/2

« Pour vous, quelle chanson évoque-t-elle le mieux l’amour ? ».
C’est sur cette question de Marilyne Lagrafeuil et les premières notes de musique que débute la séance photo. Elle durera le temps de la chanson. La pudeur et la timidité s’évanouissent et le.la modèle est aussitôt enveloppé.e par la musique.
Les écouteurs et le noir du studio isolent les ados, les aidant à parcourir leur monde intérieur. A quoi pensent-il.elle.s ? Nous n’en saurons rien. Seuls leurs corps expriment timidement leur rapport à l’autre, à l’amour, déjà emplis de nombreuses interrogations, envies, appréhensions… Au portrait musical est associé un portrait dans le lieu de leurs possibles rendez-vous amoureux. Il.elle.s vous invitent dans leurs sanctuaires.

Chez les personnes plus âgées, la musique faire resurgir les souvenirs,
ceux de l’être aimé, d’un.e amant.e, d’histoires manquées, de paroles
fredonnées à deux, de rencontres furtives ou d’années de partage.
Il.elle.s se livrent sans fard, la parole est libre et les souvenirs intenses.
Il.elle.s partagent avec vous, ici, leur(s) histoire(s) d’amour.
Et vous, c’est quoi votre chanson d’amour ?

Vincent FILLON

La parole des adolescent.e.s a donné naissance au spectacle AIMONS NOUS VIVANTS  mis en scène par Marilyne Lagrafeuil, joué et chanté par ces mêmes adolescent.e.s et 2 chorales au Théâtre du Cloître les 27 et 28 mai 2022.
Les chansons des personnes âgées ont donné lieu à un concert-bal après les représentations, par Géraldine Souchaud-Kesch et Sébastien Chadelaud.