J’habite ici depuis 2010 il me semble, depuis la naissance d’Anna, ma petite sœur.Je suis confiné avec mes deux parents et ma petite sœur.

Dans la cour il y a une pelouse, assez mal entretenue, et tout autour un accès pompier que j’utilise plus pour jouer au foot, faire des sprints ou ce genre de choses. Je n’ai jamais vu un camion de pompier là-dessus du reste.

Quand je viens ici, le plus souvent je joue au foot, soit accompagné, soit seul. Je m’approche des gens, sans trop interagir avec les autres, parfois je discute.

Franchement ce qui me manque le plus c’est de pouvoir sortir et jouer au foot avec mes potes, dehors, sur un terrain. Je ne peux plus regarder de match de foot aussi, ça c’est chiant. 

J’aime bien venir dans la cour quand même, parce que quand j’étais plus petit, je ne pouvais pas sortir dehors tout seul, donc je venais ici.

Je me sens plutôt bien, je me dis que ça finira bien par finir. On finira bien par retourner dehors et puis voilà. Il faut juste faire attention. Si on fait attention, il n’y a pas de risque qu’on attrape le coronavirus. Je ne suis pas inquiet, je n’ai pas peur.

Il m’arrive parfois de pas sortir de la journée, et ça en temps normal, jamais ça ne m’arrive. Ce n’est pas forcément dur, je me dis que c’est mieux pour le moment.

Andreï, 13 ans.